Déclin estival dans le bassin de Rochefort-Montagne

La quasi totalité des parcelles que nous suivons se trouve dans le bassin de Rochefort. Dans cette zone, les abondances observées en 2017 et 2018 étaient moyennes (~200id/ha) à très fortes (+ de 1000id/ha). Le piégeage d’automne est encore en cours, cependant sur nos différentes parcelles déjà échantillonnées, les effectifs moyens sont en baisse entre Mars et Octobre (voir la courbe moyenne en orange sur la figure ci-dessous). Le déclin qui s’était déjà amorcé l’année dernière sur certaines parcelles semble ainsi se généraliser. On observe aussi que la densité moyenne de pissenlit a fortement diminué (losanges violets – nombre de fleurs / 10m² au bloom de floraison).

A noter que nos parcelles situées à Nebouzat, présentant plutôt de faibles abondances en 2018 / 2019, montrent aujourd’hui des abondances de pissenlit en forte augmentation, donc potentiellement un terreau fertile pour une nouvelle augmentation des effectifs de campagnol dans la zone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.