Coup d’envoi de la mission du printemps 2021 : « les campagnols vus du ciel » ou comment la présence de pissenlits influence à petite échelle l’installation de nouvelles colonies

Vue par drone à 60 mètres sur une parcelle déjà en fleur ce printemps (Fayet-le-Chateau)

Notre programme se concentre ce printemps sur la compréhension des choix guidant l’installation de nouvelles colonies de campagnols terrestres dans les prairies, en conditions « naturelles ». La préparation du suivi a permis de sélectionner 52 parcelles en phase de basses ou moyennes densités chez 20 éleveurs de l’Ouest de la chaine des Puys et du massif du Sancy, de Ceyssat au Nord à Chambon-sur-Lac au Sud. Un grand merci aux éleveurs pour leur accueil chaleureux et l’autorisation d’accès aux parcelles ! Nous suivons une zone d’un demi hectare sur chacune de ces parcelles. Sur cette surface totale de 26 hectares (52 quadrats X 0.5 ha = 26 ha suivis), nous pensons observer l’installation d’au moins 100 colonies.

Pour cela des photos seront collectées par drone pour situer précisément les colonies préexistantes sur les parcelles en fin d’hiver. Cette première étape a d’ores et déjà commencé fin mars et vous avez pu apercevoir la télépilote en action sur la zone d’étude. (Hélène Lisse, technicienne de recherche à l’USC1233)

Le contenu du programme est détaillé sur la page suivante : http://demographie-campagnol.vetagro-sup.fr/index.php/nouveau-programme-plantes-campagnols/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.